Les médias parlent de SOS Entrepreneur

Presse écrite

Les Petites Affiches des Alpes Maritimes - La faillite et le rebond d’un dirigeant racontés en images à Saint Laurent du Var

Le 10-02-2017

Et si la photographie était plus qu’un simple témoin de la société ? Pour Jean Lecourieux-Bory en tous les cas la photographie a été un véritable outil de thérapie pour soigner ses maux de patron broyé par un échec : ancien dirigeant, ayant connu la liquidation de sa société de chaudronnerie, il réussit à se reconstruire par la photographie.


Cette expérience entreprenariale pas banale et riche d’enseignements, il vous invite à la partager à la Mairie de Saint Laurent du Var via une exposition photographique et une conférence animée par des spécialistes des entreprises en difficultés.
L’exposition sera installée à l’Hôtel de Ville de Saint Laurent du Var. Elle permettra aux spectateurs de rentrer progressivement dans la vie d’un entrepreneur. Ces photographies noir et blanc sont des mises en scène où les acteurs économiques se transforment en acteurs de théâtre et jouent leur propre rôle.
Une conférence débat en guise de soirée de préouverture se déroulera le 10 février 2017 à partir de 19h00.


Une exposition en deux actes


Acte 1 - Petit Patron : la détresse du dirigeant face à des situations d’exception.
La crise envahit notre quotidien depuis 8 ans, quel phénomène marquera plus ces années que celui-ci. Le thème est souvent abordé via les plus démunis mais il y a est une frange de la population qui, sans être comparable, subit également cette crise : les petits patrons.
Ces patrons des PME n’ont rien à voir avec ceux du CAC 40, ils représentent le principal tissu économique d’un pays. Ni financier, ni spéculateur, ils dirigent, le plus souvent, leur entreprise, leur outil de travail, avec passion. Ils sont nombreux, aujourd’hui, à partager avec ceux qu’ils emploient une souffrance économique et sociale. Ils vivent en tant qu’homme (ou femme) la rudesse du quotidien, les charges bien entendu, mais également les normes, les contrôles, les tensions sociales, la concurrence étrangère et l’incertitude du lendemain.

Broyage fiscal - Photo Jean Lecourieux-Bory


C’est cette facette intime, méconnue, de ces hommes et femmes que dévoile Jean Lecourieux-Bory dans ses photographies exposées à Saint Laurent. Il se met en scène lui-même et les interprète. « Petit patron » décrit tour à tour les sentiments de joie, de fierté, de stress, de doute et de tristesse. Cette exposition itinérante qui a déjà traversé plusieurs villes de France, ainsi que le livre « Petit patron », sont appréciés de tous les publics, chacun s’identifiant aux sentiments universels, parfois durs mais sincères véhiculés par la série.
Les titres des œuvres sont un complément indispensable pour comprendre l’état d’esprit avec lequel le photographe a voulu réaliser son travail : Ironiques le plus souvent, ils sont là pour éviter l’apitoiement et ne donner que le statut de témoignage à « Petit patron ».



Retrait bancaire - Photo Jean Lecourieux-Bory


Acte 2 -Petit Patron, le Rebond : Présentation d’associations qui épaulent les chefs d’entreprise , SOS Entrepreneur, Amarok, APESA, Second-Souffle, Re-Créer, 60000 Rebonds…
« On apprend de ses échecs, derrière cette phrase j’ai rencontré une réalité durant la période de prise de vue, la volonté farouche des individus à se relever et la détermination d’autres pour les aider », précise Lecourieux-Bory pour présenter les photos appartenant à se second portfolio.
Un professeur d’université, un greffier de tribunal de commerce, un banquier et d’anciens chefs d’entreprise ont créé des associations pour épauler les « petits » patrons en difficulté. Leurs actions sont complémentaires.
Leur travail est méconnu du grand public alors que leur engagement est total. Ces hommes et ces femmes ont des points communs. Ils agissent sur le terrain, ils ne cherchent pas de reconnaissance, ils aident, non pas des employeurs, mais leurs prochains, ils réparent une forme d’injustice car ils prennent en charge ceux qui ne sont pas à plaindre aux yeux de certains et enfin, ils remettent dans le circuit économique des créateurs de richesses et vraisemblablement d’emplois.
Chaque association est décrite en photographie par les portraits de son représentant, de son équipe, de ses parrains, de ses entrepreneurs. Leurs actions sont traduites par des mises en scène amusantes reflétant l’enthousiasme qui émane de chacune d’elles.
" J’aborde le thème méconnu et parfois tabou du quotidien du chef d’entreprise avec la création, les difficultés, la faillite et le rebond.
Les photographies des séries « Petit Patron » et « Petit Patron, le Rebond » représentent des scènes que les chefs d’entreprise gèrent au quotidien mais qui montrent également comment ils les vivent en tant qu’homme (ou femme) ", explique Jean Lecourieux-Bory.


La conférence : « La Photographie, témoin ou actrice de la société ? »


Jean Lecourieux-Bory a souhaité partager en personne son expérience avec les spectateurs de son exposition et leur proposer en outre d’aller plus loin pour raconter à travers des anecdotes comment l’humain est géré par les Tribunaux, les avocats, les mandataires, et partager les conseils à donner aux dirigeants qui peuvent connaître à tout moment des situations professionnelles chaotiques.
Les intervenants lors de la conférence du 10 février à 19H :
Maître Tognaccioli, avocat, membre du CA du GUIDE,
M. Peslier, Président du CIP 06,
L’association GUIDE Groupement Universitaire et Interprofessionnel des Difficultés d’Entreprise est partenaire de cette exposition-conférence et Guillaume Darde son président sera présent lors de cette soirée.
Vous l’avez compris Jean Lecourieux-Bory ne veut plus entendre parler d’échec mais d’expérience en cas de faillite, il est convaincu après son expérience qu’un faux pas doit se transformer en rebond : « La Photographie, témoin ou actrice de la société ? », les deux, l’exposition et la conférence sont là pour le démontrer. Bref le 10 février à 19h vous avez rendez-vous à Saint Laurent.


Valérie Noriega


L’exposition est organisée par le Club Photo de l’AGASC avec la participation de la JCE Métropole Niçoise, de l’association GUIDE et du journal Les petites Affiches des AM.

Retour

Entrepreneurs...

"N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur."

Albert Einstein